Education et formatage

Existe-t-il une bonne méthode en éducation ? Il semblerait que non. Il conviendrait plutôt de parler d'éducation juste et dans ce cas, elle doit être adapable à chaque individu.

Si nous considérons que chaque être est unique et singulier, il s'en suit que la méthode qui va être employée sera, elle aussi, unique et singulière.

En d'autres termes, la bonne éducation sera celle qui permettra le meilleur épanouissement, la meilleure évolution possible, prenant en compte le potentiel de chaque individu.

L'éducateur, le parent, sera observateur de ce qu'il transmet, toujours prêt à apporter les ajustements qui conviennent.

Depuis notre naissance (et même avant !) nous subissons un formatage impitoyable. Celui des parents qui veulent transmettre le meilleur, celui de la famille et les tabous, celui de la société avec ses règles... et quand arrive l'âge de la solarisation, c'est encore pire.

Des parents aimants sont attentifs et vigilants à ne pas polluer par leur propre éducation la vie de leur progéniture. Nos enfants ne sont pas notre propriété. 

L'enfant qui nait est une entité qui prend un corps avec sa "feuille de route". C'est en fonction de ce programme qu'elle a déterminé ses paramètres d'incarnation : la période, le lieu, les parents ...

La meilleure éducation sera donc celle qui permettra à l'enfant d'accomplir, dans les meilleures conditions, son chemin de vie.

Ces propos ressemblent sans doute à enfoncer une porte ouverte car beaucoup le savent mais entre le savoir et l'appliquer...

Il est difficile de prendre du recul afin de distinguer ce qui nous appartient de ce qui vient de l'extérieur. Souvent ne nous conformons-nous pas au regard de l'autre dans la crainte d'un jugement ?

Se faire confiante ; écouter sa voix intérieure ; c'est le seul maître que nous devrions reconnaître.